Emma Benji

Des états d'âme... et des sourires

17 décembre 2011

#SidiBouzid ...il y a un an!

Un an est déjà passé. Ce jour là j'étais à cet instant précis a Express FM en train de préparer Hashtag qui passait à 19.35. Mon Hashtag portait sur une polémique concernant l'appel à la prière.

Juste avant d'entrer sur antenne j'ai lu un article sur Tunivision qui parlait d'un jeune qui s'est immolé sans expliquer pourquoi, en commentaire une fille avant écrit qu’il devait se marier bientôt… J’ai noté ça sur une feuille et j’ai fait ma chronique normalement et à la fin j’avais parlé de cet évènement qui n’avait pas encore pris de l’importance. Je n’avais pas au début pris au sérieux la chose.

Le soir, quand je me suis connectée il y avait d’autres articles sur le net qui expliquaient qu’il avait subi une injustice, et que c’était un acte de désespoir…

Lundi, j’ai appelé Karim Ben Amor, l'animateur de l'émission ou j'avais ma chronique, pour lui expliquer la chose et lui dire que je devais en parler. Il m’a juste répondu OK. En arrivant je lui avais demandé ce qu’en pensait la directrice de la radio et il m’a répondu qu’elle avait juste dit «C’est un devoir d’en parler»…

J’ai donc pu parler de Sidi Bouzid plusieurs fois sur antenne alors que les autres médias gardaient le silence sur ce qui se passait.

A un moment tout s’est accéléré… Je ne pensais pas que ça allait aboutir à une révolution mais tout ce que je savais c’est que se taire était une sorte de complicité …

Posté par EmmaBenji à 19:09 - Commentaires [2] - Permalien [#]



Commentaires

    Egocentrisme et nombrilisme

    C'est incroyable comment tu as chic de tout mettre autour de ta petite personne !
    Tout ce qu'on lit sur ton piteux article c'est "je" "je" "je" !
    Sidi Bouzid, Bouaziz et le soulèvement populaire deviennent pratiquement secondaires, voire même pathétiques par rapport à ton acte héroïque que tu résumes par cette phrase : "J’ai donc pu parler de Sidi Bouzid plusieurs fois sur antenne alors que les autres médias gardaient le silence sur ce qui se passait"
    WAAAHHHHH !!! Mella enti w mella chaje3a.

    Et juste après, tu mets comme phrase de conclusion : "A un moment tout s’est accéléré… Je ne pensais pas que ça allait aboutir à une révolution mais tout ce que je savais c’est que se taire était une sorte de complicité …"

    Donc, quand on est simple d'esprit, on comprend que grâce à tes interventions(imaginaires) sur une radio (très peu écoutée) pour parler des évènements de Sidi-Bouzid, tout s'est accéléré et ça a abouti à une révolution !
    STANDING OVATION !!!
    On dit merci à qui ? À celle qui a refusé de dire NON je ne garde pas le silence !

    Pfff...Emna arrête de fabuler et de prendre les gens pour des cons !

    Quand tu apporteras les preuves... on te décernera un trophée pour gratifier ton orgueil et ton arrogance!

    Posté par ShakChouka, 19 décembre 2011 à 03:37
  • @ shakchouka, vous êtes fou ou vous faites semblant de l' être vous voulez une preuve sur quoi? ensuite il s'agit de son blog il est normal qu'elle parle d'elle même vous voulez qu'elle parle de vous?
    Elle n'a jamais dit que grâce à elle tout s'est accéléré? Sinon c'est vrai qu'elle était la seule chroniqueuse à en avoir parlé dans un média et sous son vrai nom pas avec un pseudo comme vous le faites pour dire des conneries

    Posté par hedia, 23 décembre 2011 à 19:09

Poster un commentaire