Emma Benji

Des états d'âme... et des sourires

31 mars 2014

Ah ces états d’âmes

Capture d’écran 2014-03-26 à 22

Je n’écris plus depuis une longue période, et pourtant beaucoup de choses se sont passées dans ma vie.

Mais j’ai beau changer, vieillir, évoluer, .... j’ai toujours ces états d’âmes.

Depuis la création de ce blog je suis dans la quête du bonheur, mon bonheur….
Peut être que je n’écrivais plus car j’estimais que j’avais tout ce que j’avais, ou que j’avais atteint le point ou je voulais arriver.

Tout avoir ou presque : un métier que j’aimais, un bon salaire, l’épanouissement, une vie riche et remplie, et puis merde j’ai participé à ma manière à une révolution… C’est quand même énorme !

Et quand je suis arrivé au bout de ma quête j’ai décidé de tout arrêter, je me suis dit je vais cliquer sur «pause » et tout savourer.

Je ne regrette pas mais je me pose des questions…surtout que quand on clique sur pause on ne reprend pas là ou on s’était arrêté. 

Au moment où je devais capitaliser sur ce que j’avais, au moment ou je récoltais un peu le fruit de beaucoup de travail j’ai décidé de tout laisser de coté pour continuer à vivre ma grande expérience…

C’était très enrichissant.

 

Je suis partie aux Etats-Unis, à San Francisco, pour améliorer mon anglais.
Résultat des courses mon anglais n’est toujours pas comme je le veux, mais je me suis mariée et je suis la maman d’une magnifique petite fille.

La petite est arrivée au monde le 7 novembre… quelle ironie du sort J

C’est le papa qui avait choisi le prénom dès le début de ma grossesse : Layla comme dans la chanson d’Eric Clapton. Quand il avait entendu la chanson pour la première fois il avait dit qu’un jour il appellera sa fille comme ça.

 

A mon retour a Tunis après les 6 mois aux states (je saute toujours du coq a l’âne), j’avais repris à la rentrée la radio et l’enseignement… en plus de mon activité en tant que secrétaire générale dans l’association que j’avais fondé avec mon mari.
J’aimais toujours l’enseignement, sauf que le directeur de l’université a changé mon contrat, je n’étais plus permanente mais vacataire et j’avoue que financièrement la différence était très importante. Après réflexion j’ai préféré quitter en me disant que ca me laisserait plus de temps pour l’association et le journalisme.
Après quelques mois dans l’association et une conférence régionale très réussie j’ai préféré aussi m’éclipser de l’association et laisser entièrement la place à mon mari qui la dirigeait.

Bref, avec la grossesse et bébé j’ai aussi fait une pause radio et du coup je me retrouve encore une fois, comme quand j’avais créée le blog, au point de départ.
Je me retrouve à essayer de retrouver les choses qui me passionnent.
Le journalisme y a pas photos, mais il faut que je me remette à écrire et que je retrouve ma «place» a la radio ou ailleurs.

L’enseignement ? Peut–être mais ca ne pourra pas être avant la prochaine rentrée universitaire.
Et puis y a ce rêve de livre que je veux écrire. J’y pense depuis la révolution et pensait le faire aux Etats-Unis. Un livre qui raconte «Ma révolution».


Il y a une frustration qui me tue depuis quelques temps… je ne peux plus raconter librement tous mes états d’âme ici.

Raconter ma vie de femme mariée et de mère de la même manière que je racontais les choses avant… je ne peux plus le faire pace que je ne suis plus anonyme et que ce n’est plus la même chose.


Une chose est sure, le blogging me manque.

Beaucoup de personne ont découvert le blogging après la révolution, sauf que c’était différent… Maintenant chaque nouveau « blogueur » essayait de se construire une notoriété et devenir star en créant un blog, alors que ce n’était pas du tout comme.
Bref, vais essayer d’écrire de temps en temps pour moi ici…

Posté par EmmaBenji à 23:57 - Commentaires [2] - Permalien [#]



Commentaires

    Coucou !

    Et oui le temps passe et les blogs en sont un reflet. Content d'avoir eu de vos nouvelles et au plaisir de vous lire à nouveau.

    Posté par Cisseron, 08 janvier 2015 à 20:16
  • Oh...le beau bébé et à sa gentille maman. !

    Toujours ce plaisir de relire ce blog.
    Bravo pour le beau bébé et félicitation...tardive !

    Posté par Serbin, 28 février 2015 à 11:00

Poster un commentaire