Emma Benji

Des états d'âme... et des sourires

16 octobre 2011

Gouv de technocrates vs gouv d'union nationale *

 

" L'idée d'un gouvernement d'union nationale ne tient la route que lorsqu'il n'y a pas d'élections. Pourquoi organiser des élections si ce n'est pas pour départager les forces suivant le poids de chacune ? Défendre l'idée d'un gouvernement d'union nationale c'est vouloir esquiver les responsabilités de gouverner. A ce moment-là, pourquoi des élections, s'il n'y aura ni perdant ni gagnant, et si c'est pour gouverner pêle-mêle avec des gens qui n'ont rien en commun entre eux à part la nationalité ? Si au final on dit personne ne perd personne ne gagne, on gouverne tous ensemble, alors pourquoi voter ? Annulons les élections pour contenter tout le monde ;-)

 

Le Front National en France représente autour de 20% de la population, on ne lui a jamais pour autant proposé d'entrer dans un gouvernement national ! Ni de former avec lui des alliances en vue de gouverner... Je ne comprends pas pourquoi Ettakattol veut surestimer le poids des islamistes ? Pourquoi il voudrait leur "offrir" des commissions de rédaction de notre constitution ?

 

Autre chose : un gouvernement est constitué d'une trentaine de membres (ministres, Secrétaires d'état...etc). Si on va les puiser parmi les élus, les rangs de l'AC vont se vider ! Je propose que le Président + 1er ministre soient issus des élus de l'AC, de préférence par vote plutôt que par consensus, mais que le reste des ministres soient des technocrates.

 

Chers amis TAK, n'oubliez pas qu'on élit une constituante et non des législatives. La mission première est d'écrire une constitution, mais vous privilégiez d'abord l'économie, je vous conseille donc de différer votre candidature pour vous présenter aux législatives où votre programme est plus adapté, car vos propositions ne concernent que de loin un projet de constitution. Lorque j'ai posté sur FB cette remarque, voilà ce qu'un éminent responsable du TAK m'a répondu : "Je pense franchement que les gars de kasserine, sidibouzid ou jendouba se foutent totalement de la constituante. Ils veulent du boulot, vivre dignement, freiner la corruption et une véritable justice... C'est triste mais c'est la réalité."

 

 

 

A vous de juger.."

* Ce texte a été publié par Mouna Ben Halima en commentaire au post "A quoi joue Attakatol?"

NB: Mustapha Ben Jaafar est contre un gouvernement de technocrates


Posté par EmmaBenji à 15:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]



Commentaires

    Union Nationale

    Un gouvernement d'union nationale sert à cimenter la nation.
    Le 1er gouvernement israélien était d'union nationale et plusieurs autres ont suivi lors de moments critiques pour l'Etat hébreu.
    Dans ce cas précis, la survie de la nation tunisienne n'est bien évidemment pas remise en question, mais son avenir est flou pour ne pas dire trouble (...)

    Un gouvernement d'union nationale ou d'unité nationale permettrait à TOUS les tunisiens de se sentir représentés au plus haut niveau.
    N'oublions pas que ce sont les premières "vraies"
    élections depuis l'indépendance de notre pays.

    Certes, il y aura des vainqueurs et des vaincus
    mais à un moment critique pour l'avenir du pays,
    il faut rassembler et non diviser.
    A quoi bon voter dans ce cas, me direz-vous ?
    Tout d'abord, pour dégager une "tendance" au niveau de la kyrielle des partis qui se présentent dimanche prochain.
    Sommes-nous un pays de droite ou de gauche ?
    Et surtout, allons-nous basculer progressivement
    dans un régime fondamentaliste qui a pointé son nez depuis plusieurs mois ?

    Toutes ces questions (et bien d'autres) devront faire l'objet d'analyses sans concessions au lendemain du prochain scrutin.

    PS : Personnellement, j'ai désigné le vainqueur des élections dès le 1er février dernier dans une Tribune parue dans "Le Monde" intitulée : le péril islamiste est réel en Tunisie.
    A l'époque, l'ensemble de mes collègues m'expliquait que je n'avais "rien compris" au
    processus démocratique tunisien et ils avaient ajouté unanimes que le peuple ne se laisserait pas "voler" sa victoire par les islamistes (...)
    Huit mois plus tard, ces derniers ont non seulement déjà gagné mais ils veulent nous imposer leur loi, leurs codes et autres préceptes
    dignes d'une bonne société islamique.
    Moralité : il ne fait pas bon avoir raison trop tôt !

    Posté par Elie, 17 octobre 2011 à 10:15
  • Boycott d'Etat et Boycott hypocrite

    Une bien triste affaire que ce boycott de l'escrimeuse tunisienne Sara Besbes face à l'israélienne Noam Mills en finale du championnat
    du monde d'escrime à Catane (Italie).
    La championne tunisienne a refusé le combat face à l'israélienne, se laissant toucher à 5 reprises sans combattre mais n'a pas déclaré forfait (!) de peur d'être sanctionnée et suspendue dans les futures compétitions, conformément aux règlements internationaux (...)

    Durant cette même compétition, un iranien et une algérienne ont eux déclaré forfait suivant un scénario connu à l'avance puisque contrairement
    à la tunisienne qui pouvait combattre, l'algérienne et l'iranien se sont conformés à une directive étatique leur interdisant d'affronter un athlète israélien.

    Il faut savoir que la Tunisie, le Maroc ainsi que le Qatar, le sultanat d'Oman et Bahrein affrontent des athlètes ou formations israéliennes sans aucune consigne de boycott.

    La surprenante et regrettable décision de Sara Besbès est donc une initiative individuelle, à moins que la nouvelle Tunisie "libre et démocratique" après avoir amené les islamistes
    au pouvoir, ne se soit rangée à côté des nations antisémites assumées telles que l'Iran, la Syrie ou encore l'Algérie.

    Pauvre Tunisie !

    Posté par Elie, 17 octobre 2011 à 17:59
  • note

    vous nous dites je cite:"Le Front National en France représente autour de 20% de la population" c est a dire a peu prés 13.000.000 de français avec ça Marine Le Pen est élue des le premier tour présidente de la république. quand au commentaire de Elie au sujet de Sara Besbes je cite:"à moins que la nouvelle Tunisie "libre et démocratique" après avoir amené les islamistes
    au pouvoir, ne se soit rangée à côté des nations antisémites assumées telles que l'Iran, la Syrie ou encore l'Algérie." nous sommes nous aussi des sémites

    Posté par mabrouk, 17 octobre 2011 à 22:10
  • A Mabrouk

    Les arabes sont décidemment les rois de la politique de l'autruche.
    Oui, les arabes sont aussi des sémites mais vous faites semblant de ne pas avoir compris mon propos
    (...) et surtout n'y apportez aucun commentaire sur le fond !

    PS : Et puisque l'on parle de boycott, il n'y a pas que dans les manifestations sportives que l'on boycotte les Juifs (...)
    Sur instruction (ou non ?) de l'auteur de ce
    blog, plus personne ne répond à mes commentaires depuis des mois.
    En même temps, quand on me "répondait", c'était uniquement pour m'insulter !
    Ah, la légendaire "bonne entente" entre Juifs et Musulmans tant vantée par les arabes (...)

    Posté par Elie, 18 octobre 2011 à 10:08

Poster un commentaire