Emma Benji

Des états d'âme... et des sourires

02 avril 2006

Cendrillon

Avant de commencer je tiens à remercier mes lecteurs pour leurs gentils commentaires et mails.

Comme je l’ai expliqué dans les commentaires, je n'étais pas chez moi pour la semaine. C’était une semaine assez fatigante et ce n'était pas du tout des vacances...

Là je vais m’inspirer de ma semaine pour écrire mon post : cendrillon

Le 31 et 1er avril a eu lieu le colloque de l’ATM (Association Tunisienne de Marketing). Bien entendu j’étais présente.

Ca m’a permis de retrouver beaucoup de personnes que j’apprécie …et de me moquer intérieurement des personnes que j’apprécie moins.

Le Colloque a eu lieu à l’Hôtel Abou Nawas de Tunis.

J’arrive pile a l’heure , je gare ma voiture et me dirige vers l’entrée de l’hôtel.

Pour ceux qui ne connaissent pas l’hôtel, il y a quelques marches à monter avant de se retrouver à l’entrée…je vois de loin en me dirigeant vers les escaliers ce que j’appellerai « le comité d’accueil du ministre ».

Y avait la présidente de l’université de Tunis El Manar, le président de l’ATM, et 3 autres hommes que je ne connais pas, du moins de loin je ne reconnaissais pas du tout.

Je marche, y a une sorte de tapis (qui ressemble à une moquette) et … je n’arrive plus à soulever le pied. Le talon de ma chaussure s’était en fait coincé dans un trou du Tapis… j’essaie discrètement …mais rien!

Je soulève la tête, et je vois « le comité d’accueil », qui ne fait qu’attendre, me regarder. Le portier de l’hôtel remarquant que je n’arrive pas a bouger vient a mon secours, je m’accroche a lui tandis qu’il essaie de soulever mon pieds, RIEN !

Je me dis « merde, faut que je me fasse remarquer…manquerai plus que le ministre vienne maintenant et s’y mette lui aussi ! »

Et là le portier me dit que la seule solution est d’enlever la chaussure, j’exécute.

Il arrive à enlever la chaussure, sous l’œil attentif de toutes les personnes présentes que je n’ai pas remarqué, mais dont je me souviens en écrivant maintenant.

Il me met ma chaussure par terre, je me chausse et je monte les marches

Là, je me retrouve face au comité, j’embrasse les deux présidents, je salue les autres… et je leur dit « ca serait arrivé en descendant les marches je me serais prise pour Cendrillon »

La présidente de l’université de Tunis El Manar (une femme très agréable) me répond « C’est le monde à l’envers, toi tu es Cendrillon qui perd sa chaussure en montant les marches » et on se met tous à rire…

Et je rentre à l'hotel en souriant et en me disant «  Ca commence bien !  »

Et du coup ça me rappelle le jour où on m’a obligé à enlever mes bottes.

C’était à l’aéroport d’Orly, je passais les douanes, et vu que y avait une sorte de broche dans mes bottes, on me demande de les enlever (les bottes).

Je leur réponds que j’ai eu du mal a les mettre et que j’ai beaucoup de mal à les enlever…ils ne veulent rien comprendre.

Je leur dis d’accord, donnez moi une chaise alors, il ne trouvent pas de chaise…je redis que je n’arrive pas enlever…mais ils insistent.

J’ai dû alors m’asseoir par terre et m’acharner sur mes bottes… Et là, je regarde la douanière et je lui dis «Vraiment !!! Heureusement que je n’avais pas les collants troués »

Elle me répond « Vous savez, on a vu pire »…Je ne vois pas ce que ça peut être…des pieds qui puent peut être!

Posté par EmmaBenji à 21:29 - Commentaires [19] - Permalien [#]



Commentaires

    Dis toi que ca aurait pu être pire ...
    Moi, j'ai vu une fille tomber, et dans sa chute, elle s'est accroché sur les vetement da sa collegue qu'elle a dechiré pratiquement en entier, dans la rue devant tout le monde...

    Posté par heliodore, 03 avril 2006 à 22:03
  • Welcome back :)))

    Welcome back cendrillon ))
    lool ça me rappelle une fois ma maman a failli tomber dans la rue, son talon etait coincé dans un trou du trottoir :p et il a fallu casser le talon pour sortir la chaussure lool donc elle a du marcher en boitant environ 10 minutes jusqu'à ce qu'on retrouve un cordonnier :p et tout le monde riait en la voyant passer :p

    Posté par Girl in the moon, 04 avril 2006 à 01:31
  • Quelle aventure!

    Je n'en reviens pas c'est la preuve que la vérité dépasse que dis-je surpasse la fiction.
    Un soulier prit dans un tapis. Quelle aventure!
    Et en plus tu nous fait partagé ce moment pénible de ta vie. Quelle générosité.
    Merçi à toi
    D'un lecteur sidéré

    Posté par Hesperion, 04 avril 2006 à 05:54
  • Un bon coup de pub

    Chère Emna

    ce que tu as fait est ce que l'on pourrait appeler un bon coup de pub, je te conseille pour la prochaine fois et pour être plus impressionnante auprès des hommes c'est de lancer dépasser un bout de sein à l'instar de Sophie Marceau à Cannes...

    autrement si tu désires te faire discrète mets des espadrilles, c'est redevenu à la mode et c'est la saison ...

    Posté par nicofau, 04 avril 2006 à 07:19
  • La famine et mes rires...

    Des mésaventures comme celle-là sont fréquentes et parfois comiques. Je me souviens qu'un jour à Paris, je devrais participer à une conférence sur la famine dans un quelconque pays d'Afrique.
    J'arrive, la salle est pleine. Première impression. Je m'attendais de trouver des gens affamés, des hommes squelettiques, des femmes sans fards avec des joues creuses et des enfants au gros ventre ballonné. Eh bien, non ! La salle était remplie des gens bien portant. Costumes-cravattes, belles robes, vestes de grandes marques. Les hommes étaient bien en chair, bien coiffés, parfumés, chaussures bien cirées et brillantes. Les femmes se distinguaient par leurs belles tenues, des robes de grands couturiers parisiens, des bracelets ornaient leurs bras, le visage délicieusement maquillé, des lèvres étonnament bien peintes, talons aiguilles, sacs à mains des grandes signatures. Toute la salle rayonnait de luxure, de classe. Et plus loin, était dressée une table garnie ! Nourriture abondante pour une soirée-débat consacrée à la faim en Afrique. J'étais très étonné, choqué. Je traverse la salle tout en regardant bien les gens bien assis sagement. Je vise une place de libre et me dirige vers celle-ci quand tout à coup, je fus pris d'un fou-rire incroyable. Je pouffais de rire d'une façon inexplicable. Certains croyaient que je devenais fou. Les gens me regardaient se tordre de rire en m'asseyant. Impossible de m'arrêter. J'esclaffais de rire avec des quintes de toux incroyables...! J'ai passé l'une de mes mauvaises soirées de ma vie. Je me marrais. En fait, je me moquais d'eux. De leur manque de sobriété et de respect pour les pauvres qui meurent de faim et cette insolence d'étaler leurs richesses sans en avoir honte !

    Posté par Alain Serbin, 04 avril 2006 à 07:55
  • Re

    Nicofau, a qui suis je sensée faire de la pub???
    Sinon, pour les espadrilles, j'en porte mais pas pour assister à un colloque scientifique.

    Alain, ca m'a fait rire ce que tu viens de raconter...sauf que généralement ceux qui parlent des problèmes en Afrique sont généralement des gens qui ne vivent pas ces problèmes... Une personne dont la famille meurt de faim a autre chose a faire qu'assister à un congrès. Non?
    Le prix du déplacement pourrait l'aider à nourrir son village!!!

    J'ai eu une fois une crise de rire en donnant un cours, j'etais toute seule au milieu de la classe en train de rire comme une folle.
    mes etudiants m'ont regardé au début très étonné... mais apres il se sont tous mis a rire... pour rien!!!

    Posté par EMMA BENJI, 04 avril 2006 à 09:17
  • hi back!

    Hey, super que tu sois revenue, tu nous a manqué.
    Alors, Cendrillon, toujours débordante d'énergie
    créatrice.
    Eh bien, j'adore le fait que tu t'inspires de contes pour enfants.
    Moi j'en suis une éternellement!

    Hi back ma chérie.

    Scorpio

    Posté par scorpiolady, 04 avril 2006 à 12:27
  • Tres heureux

    de te voir de retour, chère Emma! Surtout que pour notre grand plaisir, tu as tenu a nous revenir en compagnie de ton humour qui nous manquait tant!

    Posté par Titophe, 04 avril 2006 à 13:27
  • un bon coup de pub ... pour toi

    Toi qui est dans le marketing et donc dans la pub tu dois savoir que le premier objectif d'une pub c'est de se faire remarquer et parler d'elle, ... donc ton arrivée tonitruante au colloque de l'ATM n'est qu'une opération savamment calculée (à l'instar de sophie M.) sauf que là tu n'étais pas à Cannes et qu'il y avait que trop peu de paparazi. Mais pour un coup d'essai c'est réussi ...

    alors où et quand la prochaine ...

    Posté par nicofau, 04 avril 2006 à 15:20
  • I was there!!!

    j'ai assisté à la scène, c'était vraiment drôle!
    J'ai même failli appeler les pompiers.
    Le problème, c'est que je ne t'ai pas reconnue!!!!!

    Posté par Devine, 04 avril 2006 à 17:05
  • Re Devine

    Non, je ne pense pas
    y avait des hommes a coté, une fille qui m'a précédé mais que je ne connais pas du tout!
    SZi c'est le cas, qu'est ce que je portais?

    Posté par EMMA BENJI, 04 avril 2006 à 17:20
  • Re Re

    chaussures à talons hahaha!!!!
    Ne cherche pas trop, c'est moi!!
    I'm kidding you. I was not there, unfortunately!

    Posté par devine, 04 avril 2006 à 17:42
  • ayya mar7be! seyes rou7ek ya emma..

    Euh..fi beli l'ATM l'Association Tunisienne des Meres (????)

    Posté par Tarek, 04 avril 2006 à 23:15
  • loool t'es bien passée discrètement...aussidiscret que ça on verra pas loool
    concernant le fou-rire, je me rappelle y a trois ans je donnais un cours et ça était la dernière séance de l'année...et vu que j'avais fini mon programme et que j'ai été détendu j'ai essayé de m'amuser et me lâcher avec les étudiants...des réflexions rigolotes, des blagues même pourtant un des murs de la salle est vitré de sorte que les passants me voyaient...Cette ambiance s'est terminée par un fou-rire énorme au point de suspendre la séance et m'excuser auprès des étudiants pour aller me rafraichir le visage...je n'oublierai jamais ce jour là....énorme!.Je me rappelle même des deux de mes étudiants qui sont tunisiens et avec qui je sympatisaient en dehors de la classe qui m'ont dit: t'étais tellement joyeux et limite déconneur qu'on a crû que t'as bû malgré qu'on savait bien que tu buvais pas"....loool

    Posté par Bamboutch, 05 avril 2006 à 01:19
  • L'art de se faire remarquer

    Bon retour chère Emma,

    Je connais aussi ce que tu as vécu.... haaa comme on se sens mal à l'aise.

    Je devais avoir 15 ansà l'époque, en entrant dans un resto chinois un superbe beau et jeune chinois me regarde et me souri je lui retourne son sourire, il était tellement beau c'était pas croyable, mais en même temps je manque le pied donc je fais une belle géniflexion juste en avant de lui !!! je devais être rouge comme un homard ! Je n'ai jamais été si mal à l'aise après dans ma vie..... mon Dieu je voulais entrer sous le plancher !!! Je ne plus oser le regarder.... ma famille rie encore de cette "belle entrée" au resto.

    Donc l'art de se faire remarquer ma belle,.... c'est pas toujours évident de cette façon et sans le vouloir.

    Bonne semaine à vous tous.

    Posté par Une ange, 05 avril 2006 à 14:04
  • Re Ange

    non heuresement , je n'ai pas fait aussi spectaculaire que toi...
    Si ca m'etait arrivée, je ne sais vraiment ce que j'aurais fait. C'est dans le top 1 des trucs que je n'aimerais jamais qu'ils m'arrivent!!!!

    Posté par EMMA BENJI, 05 avril 2006 à 14:11
  • Re Emma

    En effet c'était spectaculaire et j'aurais bien aimé m'en passer. Mais à 15 ans, ça passe encore, que ça nous arrive à nos âges...euhhhhh ma foi, vaut mieux mourrir je crois !

    Posté par Une ange, 06 avril 2006 à 13:50
  • High heels for long legs... Tout un programme fantasmatique que ton texte a suscité dans mon esprit. Quoi qu'il en soit, heureux de te lire de nouveau. je t'embrasse, JM.

    Posté par jmdevesa, 06 avril 2006 à 21:03
  • J'aurais aimé assister à une pareille scène pour me marrer.....loool
    je plaisanteeeeeee! loool

    Posté par Bamboutch, 06 avril 2006 à 21:18

Poster un commentaire