Emma Benji

Des états d'âme... et des sourires

09 avril 2012

L'impunité de la police, jusqu'à quand?

agression 3Je sais que je me repete mais il est très difficile pour moi, citoyenne tunisienne, de digérer toutes ces agressions gratuites contre les tunisiens.

Il y a un fossé énorme entre chasser des manifestants et les battre jusqu’au sang… ce n’est pas le rôle du policier de battre les citoyens…ils l’ont fait en plus avec des militants des droits de l’hommes, des journalistes et pire que tout : LA PLUS HAUTE AUTORITE DU PAYS : des députés de l’assemblée constituante

J'avais de l'espoir que les choses allaient changer, et ça avait commencer à changer jusqu'à l'arrivée de Habib Essid avec le gouvernement BCE. Certains policiers avaient boudé les premiers projets de réforme et ont juste arrêté de travailler menant à une situation d'insécurité, et je dois avouer que BCE en réactivant ses réseaux a pu rétablir les choses. Mais j'espèreais qu'on avance dans les réformes et pas qu'on régresse . Le pire c'est que maintenant beaucoup de citoyens reconnaissent leurs agresseurs et ne peuvent rien faire. Le cas le plus récent et qui a été relativement médiatisé est celui de Zakaria Bouguira Il connait son agresseur et a son identité mais rien n'est fait, au contraire. Quand Zakaria croise le policier qui l'a torturé c'est Zakaria qui est dérangé.

Parmi ce qui m’a le plus marqué dans la manifestation d'aujourd'hui c’est la vidéo du jeune tabassé qui disait : JE CONNAIS CELUI QUI M’A FRAPPE…Je le connais

Cette impunité ne peut plus durer. Il y a un loi, il faut expliquer aux policier leurs droits et devoirs et préciser les limites de leurs fonctions et appliquer la loi sur tous ceux qui commettent des débordements?

Posté par EmmaBenji à 22:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]



Commentaires

Poster un commentaire