Emma Benji

Des états d'âme... et des sourires

27 février 2012

Ma benne *

 Je traverse plein de quartiers…mais j’apprécie particulièrement cette impasse.

L’impasse Antelas, qu’est ce que ca veut dire, je ne sais pas… j’ai demandé mais personne n’a la réponse.

Très belle impasse, avec des arbres, j’arrive à percevoir les différents jardins de ces belles maisons…

Et puis cette jeune femme, elle m’intrigue… elle ne sait pas marcher, elle ne fait que courir.

Mais pourquoi ?

Je l’ai vu grandir…même si je n’avais pas l’impression qu’elle me voyait.

Tout est joli dans cette impasse, même leurs poubelles…

Leurs poubelles sont propres, il leur arrive même de jeter des vêtements ou des livres.

Et puis c’est si calme… il m’arrive très souvent de m’arrêter pour faire une petite  sieste ou lire un peu…et puis avec tous ces arbres qu’ils ont planté…c’est tellement agréable

Ceux qui habitent cette impasse ne me parlent jamais…leurs jardiniers et gardiens si… on se connaît, ils ont tous de la famille qui habite mon quartier.

Bon, quand leurs patrons sont là ils évitent même de me regarder.

Je ne sais pas pourquoi mais la jeune fille dont j’ai parlé est différente…Certes elle sort toujours en courant…mais arrivé a mon niveau, que ce soit a pieds ou en voiture elle freine, pour pouvoir me regarder.

Je l’ai surpris à plusieurs reprises en train de m’observer par le rétroviseur de sa voiture. Elle s’appelle Nour, je le sais car j’ai entendu son père l’appeler…

Son père est toujours très ponctuel, toujours au même endroit, à la même heure. A 13.30 il descend de sa voiture pour rentrer probablement déjeuner.

Je le vois, je l’observe et je regarde surtout ce qu’il a sous la main comme journaux et magazines. C’est important, ce sont mes lectures du lendemain, ou du surlendemain au grand max.

Plus jeune je lisais beaucoup en arabe… j’allais a la bibliothèque nationale qui se trouvait à la médina ; après avoir fait la prière à la mosquée Ezzitouna…

Certaines connaissances qui travaillent dans les boutiques avoisinantes m’offraient parfois des livres qu’ils avaient lus et qu’ils trouvaient intéressants

 

Maintenant je lis beaucoup plus en français. Mon fournisseur officiel à savoir la poubelle de la maison de Nour, ne propose que des lectures dans la langue de Molière.

Il m’arrive même quelques fois, mais c’est rare, de lire en anglais.

Hé Oui, moi Karim éboueur depuis 25 ans je sais lire en anglais.

On ne choisit pas toujours sa vie, et ce métier je ne l’ai pas choisi par amour de la propreté...Même si selon les dires de ma femme je suis un maniaque de la propreté.

A un certain moment de la vie, on n’a pas vraiment le choix…soit on se suicide ou on avance

Et moi j’avance tous les jours dans cette impasse.

Mais je ne comprends pas pourquoi il achète autant de journaux et de livres pour les jeter le lendemain.

Et je n’arrive pas non plus à saisir comment il peut être le père de Nour…si Cultivée

Comment je le sais ?

A voir la tonne de documents éparpillés dans sa voiture : des journaux, des magazines, des livres d’économie, des thèses, des romans,…

Qu’est ce qu’elle fait dans la vie ? Aucune idée

Elle passe son temps à courir …Mais pourquoi court-elle ? Aucune idée

Elle a le temps, elle a les moyens pour marcher à son aise ?

Mais qu’est ce qui la fait courir merde !!!

Ses parents ne lui ont peut être pas appris à marcher doucement… peut être qu’ils n’avaient pas le temps de lui expliquer que quand le bon dieu nous a tout donné, on peut se permettre de marcher tranquillement.

Je sais qu’elle travaille puisqu’elle a de l’argent qui rentre dans son compte en banque…mais c’est rarement le même montant ; elle a aussi des virements qu’elle reçoit de l’étranger.

Elle n’a jamais d’horaires fixe…

En nettoyant a coté de sa voiture j’arrive a savoir si elle vient de rentrer ou pas.. des fois elle peut rester des jours sans bouger et d’autres elle disparaît. Il lui arrive même de rentrer et de ressortir 5 minutes après. Tout ce que je peux deviner c’est si elle est à la maison ou pas...

 

L’autre jour en arrivant au bout de l’impasse, Monsieur maison n°10 m’a offert le livre sacré.

Toujours costumé ce type, et puis toujours avec un nœud papillon qui change de couleur tous les jours.

Dommage qu’on ne travaille pas le dimanche, j’aurais aimé le voir sans son nœud.

Bref, monsieur n°10 m’a offert un coran.

C’est gentil mais .. j’en ai déjà un chez moi.

Et puis, pourquoi me l’a-t-il offert à moi???

D’habitude je suis transparent

J’aurais préféré un livre de littérature ; ou tiens le dernier ouvrage d’Emma Benji dont tous les journaux parlent.

Bon son geste ne peut partir que d’une bonne intention…mais laquelle ? je ne sais pas

C’est quand même marrant de s’imaginer ce qu’un type riche comme lui pourrait offrir…mis à part un coran qui ne me sert pas.

Ffffffff ……Quelle générosité !

Il ne m’a pas regardé dans les yeux en me donnant son cadeau… il croit peut être que je n’ai rien remarqué. Sa main a même évité de frôler la mienne.

Mais il aurait pu laisser son stock de coran en plus à son chauffeur pour qu’il le distribue a sa place… ou tout simplement à la poubelle, je l’aurais naturellement récupéré.

 

Nour dans son attitude est différente de ces gens la…mais Nour est intelligente.

Bon certes son père est un idiot mais ce n’est pas de sa faute.

A-t-on idée de jeter des livres et des romans ???

Ceci étant qui suis-je pour me permettre de traiter son père de la sorte.

Je suis un éboueur, pauvre, sale et surement idiot…n’est ce pas ?

Nour est belle, elle est …rayonnante !

Le père de Nour est généreux par moments… dans sa vision à lui de la générosité bien entendu.

Il lui arrive de me donner de l’argent ou de la nourriture, très souvent avant les fêtes religieuses ou pendant le mois de Ramadan…et j’accepte tout ce qu’il m’offre ; je suis obligé d’accepter…parce que quand on est pauvre la dignité prend une autre dimension.

Mais j’aurais aimé lui demander ce qui lui prenait de faire ce sacrilège et de jeter ses livres à la poubelle, même si moi au fond ca m’arrange.

J’ai même crée une vraie bibliothèque dans ma benne à ordures que je promène a travers les rues de la ville, comme ca pendant mes pauses je peux choisir le livre qui me plait… et puis même si ma benne reste le soir dans la rue, il ne viendrait a l’idée de personne de voler un livre

Mais je n’ai toujours pas la réponse … quoi que. Je crois qu’ils ont un problème d’espace et n’ont pas de place pour ranger leurs livres. Ils doivent avoir une seule armoire dans la maison et du coup chaque fin de mois, ils sont obligés, pour faire de la place, de jeter les livres en trop…

Ils ont commencé par se débarrasser des livres usés…et vu que y a encore un problème d’espace, ils jettent les livres qu’ils viennent d’acheter

….

Ce que j’arrive par contre pas à comprendre c’est pourquoi ne les lisent-ils pas avant de les jeter ?… Certains sont tous neufs, encore emballés. On arrive à savoir si un livre a été consulté ou pas. Leurs livres à eux sont intacts.

C’est un truc de fou… le père de Nour a peut être une imprimerie, ce n’est pas possible !

Mais le gardien de la maison n°5 m’a dit que c’était un industriel…

Donc le père de Nour achète des livres récents, neufs et chers pour les jeter comme ca … sans les lire !

Et je ne sais d’ailleurs pas quand est ce qu’ils les achètent parce que quand il rentre a 13.30 il n’a généralement que des journaux..

Mais je suis presque sur, c’est un problème d’espace ! c’est ce qui expliquerait que Nour garde ses livres dans sa voiture et puis c’est logique…Parce qu’en général je trouve les livres dans un même sac poubelle, avec généralement des bouts de papiers blancs. même pas un pot de yaourt vide, ou des restes de lasagnes ou de pizza... Bien entendu les papiers sont vierges, avec absolument rien écrit dessus…ils sont comme ca dans la maison de Nour…ils achètent des choses pour les jeter. Ils auraient pu m’offrir leurs rames de papier blanc, j’aurais pu les revendre ou les donner à quelqu’un d’autre.

Mais bon je peux récupérer les livres c’est déjà ca !

Un jour alors que j’étais en train de lire j’aperçois Nour sortant, en courant bien entendu, de chez elle. Elle sortait la poubelle. D’habitude c’est la femme de ménage qui le fait.

J’ai fait semblant de dormir pour qu’elle ne se rende pas compte que je la regardais.

Je n’oublierai jamais la première fois ou son regard a croisé le mien alors que je lisais un livre fraichement sorti de la poubelle… ce temps la son père n’était pas encore pris par la fièvre ‘jeteuse de livre’

Ses yeux si joyeux d’habitude avaient exprimé de la peine ce jour la…Ils me disaient « je suis désolée »… ils m’ont transpercé et j’ai ressenti de la honte…honte d’être assis la par terre, honte qu’elle découvre que je fouillais leurs poubelles

Je trouve gênant quand les gens s’aperçoivent qu’on peut récupérer leurs poubelle…parce qu’en fin de compte avoir accès à ce qu’ils jettent.

On arrive même à connaître leurs cycles menstruels, s’ils ont fait la fête, s’ils font la cuisine et surtout ce qu’ils ne lisent pas…

Depuis, je fais tout pour que nos regards ne se croisent pas…et pour qu’elle pense que je ne la vois pas…alors que je n’avait d’yeux que pour elle.

 

Ce jour, où Nour a déposé la poubelle, ma vision des choses a changé.

Alors que je faisais semblant de dormir j’ai fini par comprendre…

Personne ne sait ce que j’ai vu ce jour la et ce serait indiscret de vous le raconter… tout ce que je peux dire c’est que le père de Nour n’est pas idiot…

Quelle intelligence d’avoir prénommé sa fille Nour !

Maintenant je n’ai plus à l’espionner…Et Depuis ce jour, Nour n’a plus à déposer le double des livres qu’elle achetait exprès pour moi dans la benne à ordure.

 

*J'ai écrit cette nouvelle en Mai 2009, je la relis aujourd'hui et je la trouve d'actualité... Je la partage donc avec vous 

 

 

 

 

 

Posté par EmmaBenji à 06:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]



Commentaires

    Surprenant !!

    J'aimerai connaitre la personne qui a écrit cela, car je trouve que c'est superbe et je voudrais le remercier

    Posté par Sam, 05 mars 2012 à 14:18

Poster un commentaire