Emma Benji

Des états d'âme... et des sourires

20 octobre 2011

Vive la politique sans Ben Ali *

am

 

D’après l’instance supérieure indépendante pour les élections, 11333 candidats sont inscrits sur un total de 1570 listes. Hallucinant. Inquiétant pour certains, surtout que beaucoup ne savent pas encore pour qui voter.

Mais positivons : il est exaltant de voir des citoyens n’ayant vécu que sous des dictatures s’exercer au jeu de la démocratie.

Dans les urnes, des blogueurs, des sportifs et des stars du petit écran concurrencent les vieux militants politiques. Convoiter un poste de ministre n’est plus aujourd’hui le joli rêve doré des opportunistes, mais plutôt une fonction à risque. En revanche, être militant, ou se faire arrêter, est source de fierté.   Les jeunes passent leurs journées à décrypter les discours politiques, à discuter, critiquer violemment... et gare à celui qui essaye de berner les citoyens.

Certes, on vit une période terrible où la liberté d’expression arrachée donne lieu à un cercle infernal de dif- famations et de manipulations... Une chance pour les médias qui se veulent de qualité ou revendiquent davantagede crédibilité et sérieux...

C’est une révolution exceptionnelle, pendant laquelle on continue à sortir, à faire la fête, à s’épouser, même en plein couvre-feu... Entre les sit-in et les manifestations, la vie a repris son cours normal. Il y a encore du «Benalisme » chez beaucoup de Tunisiens, mais l’histoire retiendra que nombre d’entre eux ont mis leur carrière entre parenthèses pour réussir cette transition. Des poin-tures ont quitté leur poste aux Etats- Unis ou en Europe pour faire partie de cette mouvance. 155 représentants de la société civile assistent régulièrement aux réunions de la Haute ins-tance pour la réalisation des objectifs de la révolution, de la réforme politique et de la transition démocratique. Ils se font critiquer violement, leurs propos sont souvent déformés, mais il persistent, restent présents, et tout cela gratuitement.

Les votants vont peut-être se tromper, élire le mauvais candidat... Leurs suffrages feront peut-être que nous aurons une année encore plus difficile à affronter, confirmeront que l’islamisme a sa place sur l’échiquier politique ? On se dira au moins qu’on a essayé et qu’on a participé à la première révolution du monde arabe.

*Edito publié dans le dernier numéro d'Afrique Magazine... Je vous conseille vivement de lire l'interview d'Yadh Ben Achour

Posté par EmmaBenji à 09:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]



Commentaires

    manipulation ?

    chouf chkoun yahki 3el diffamation et la manipulation hhhhhhhhh

    c elle qui a diffusé deux rumeurs a propos de moi et les elections les imprims ecran sont sur mon profil facebook

    marra elle di que j'appartien a l'instance et je touche de l'argent ou marra elle di que je suis condidat et elle diffuse ceci sur express fm , la radio de fil de guedish ( le grand revolutionnaire qui a recruté emna ben jemaa pour militer contre ben ali hhhhhhh sur la radio express fm)


    3tak elwa9t ya bent ben jemaa .

    http://emmabenji.canalblog.com/archives/2011/10/20/22411242.html

    wa9t ou

    Posté par Hmida Ben Jemaa, 20 octobre 2011 à 14:48
  • Re Hmida Ben Jemaa

    Tu devrais avoir honte... tu nous as menacé du temps de Ben Ali,tu faisais partie de ceux qui faisaient la propagande, tu nous dénonçais comme étant contre le régime et là tu oses venir commenter ici????
    Ca fait un moment que je t'ignore...mais tu devrais avoir HONTE!!!!

    Posté par Emma Benji, 21 octobre 2011 à 01:51
  • Afrique Magazine

    Afrique Magazine, le Magazine qui a passe sous silence les 23 ans de dictature de Ben Ali jusqu'en février 2011.. Toute ma jeunesse à Paris j'ai acheté ce magazine qui miroitait l'économie florissante ainsi que le bien être de la jeunesse tunisienne. Jamais, pas une fois, ils n'ont fait écho de la réalité du pays. #9elben el vista

    Posté par Amel, 21 octobre 2011 à 09:37
  • La coalition de la société civile Ofiya-JSF-I Watch déploie ses observateurs sur 19 circonscriptions pour les élections de l’Assemblée Nationale Constituante le 23 octobre 2011
    J'aurais le plaisir de te faire part de notre communiqué de presse si tu m'ecrivais un mail Emna

    Posté par Imen, 21 octobre 2011 à 22:00

Poster un commentaire