Emma Benji

Des états d'âme... et des sourires

28 février 2007

"Art", de Yasmina Reza

ART_Je suis allée voir la pièce jouée par Rostom, kouka et Ben Yaghlane.

Est-ce que vous vous êtes déjà retrouvé à passer un examen ou tout le monde écrivait et vous ne compreniez pas la réponse… c’était un peu ça !

Tout le monde riait et moi j’étais là à me demander ce qui les faisait rire.

Mais je m’explique, le jeu des acteurs est très bien fait, ils sont très doués et ils étaient excellents, sauf que le théâtre « à la française » n’est pas mon truc.

ARTJe ne le trouve pas mauvais, mais ce n’est pas mon « jaw ».

C’est comme si on emmenait une personne qui n’aime pas la musique classique voir une symphonie. C’était exactement la même sensation pour moi.

Le talent des acteurs est indéniable, ils maîtrisaient leurs textes et la prononciation…mais voila.

« Junoun » par exemple fait partie des pièces que j’ai adorées, cette pièce m’avait subjugué, je l’avais adoré… Art… je me suis ennuyé !

Posté par EmmaBenji à 08:30 - Commentaires [10] - Permalien [#]



Commentaires

    chacun a ses propres gouts et c'est une experience à voir.

    Posté par imperator, 28 février 2007 à 11:05
  • Parce qu'il existe un thêatre à la "française", à la "tunisienne" ou à la "suédoise" ???? )
    Il s'agit peut-être tout simplement d'une écriture ou un texte auquel tu es insensible parce qu'il ne te touche pas ou ne te parle pas...
    C'est ça la beauté de l'Art, créer le débat )
    Mais bravo pour ton initiative, y être allée c'est déja un signe de curiosité intellectuelle.

    Posté par nasnouss, 28 février 2007 à 12:12
  • Parce qu'il existe un thêatre à la "française", à la "tunisienne" ou à la "suédoise" ???? )
    Il s'agit peut-être tout simplement d'une écriture ou un texte auquel tu es insensible parce qu'il ne te touche pas ou ne te parle pas...
    C'est ça la beauté de l'Art, créer le débat )
    Mais bravo pour ton initiative, y être allée c'est déja un signe de curiosité intellectuelle.

    Posté par korassa, 28 février 2007 à 12:14
  • Des gouts et des couleurs, il ne faut pas en parler.

    Posté par Heliodore, 28 février 2007 à 14:13
  • c clair qu'il y a effectivement un humour voir une ecriture qui differe selon le pays un truc tres drole en france ne serait pas du tout marrant en tunisie et vis vers ca !
    c une question de culture a mon avis

    Posté par ulyssen, 28 février 2007 à 14:41
  • les coups et les couleuvres

    Salut Emna,
    En général on n’aime pas ce dont on n’est pas habitué. L’exemple le plus frappant est la cuisine. Les plats de nos mamans sont toujours les meilleurs car nous avons appris à les apprécier dès notre tendre enfance. Autre exemple, pour des raisons culturelles et religieuses nous sommes peu attirés par l’art pictural… je vois des gens s’extasier devant un tableau alors que pour moi ce n’est qu’une jolie image sans aucune émotion…les exemples sont multiples. Je voudrais vous faire part de mon expérience. Vers l’âge de 17 ans j’ai découvert l’opéra. C’était pour moi une musique atroce ou de pauvres femmes et hommes martyrisaient leurs cordes vocales pour un résultat que j’estimais nul. J’avais à l’époque une amie européenne qui n’écoutait que cela. Cela m’incommodait et cela a probablement été une des raisons de notre rupture. Ayant vécu plusieurs années en Europe je me suis progressivement imprégné de cette musique qui actuellement provoque en moi autant d’émotions que Om Kalthoum. Vous voyez, c’est l’usage qui développe notre goût et notre goût est éducable.
    Vous avez raison, il faut tout voir et tout entendre. C’est comme cela que l’on s’améliore. Bien à vous. MALI

    Posté par MALI, 28 février 2007 à 16:27
  • et khamsoun?MAGINIFIQUE

    Que dire de khamsoun...j'y étais hier soir et j'étais impressionée! je savais que jalila baccar est une garantie mais j'étais loin de prévoir une telle force, un tel courage et de telles émotions!!
    voir des tunisiens qui ont (finalement) osé dénoncer les injustices de ce pays est une bouffée d'air frais...
    La pièce parle de tortures,de croyances idéologiques, de libertés individuelles, d'intolérence, de souffrance, de solitude, de haine et d'amour...Elle parle de nous, de la nation, du monde...Elle parle de tout!!
    oh comme je me suis sentie bien à la fin...je voyais autour de moi que des gens satisfaits et fiers! oui pour une fois, fiers d'être tunisiens. la pièce fait réfléchir. elle crie ce que chacun de nous dis tout bas: rêver d'un monde meilleur...où chacun peut être libre dans ses faits et gestes. le public ne s'est pas arrêté d'interrompre là où ça blesse, là où ça touche...le public est vivant et conscient et c'est là la grande victoire!. standing ovation à la fin pour tous les acteurs...et pour elle, la grande dame du théâtre tunisien, Madame Jalila Baccar!

    Posté par dalida, 01 mars 2007 à 09:55
  • Bravo !

    Salut Dalida,
    Je te retrouve étincelante de critiques positives sur des sujets qui nous tiennent à coeur. Dis moi ? Cette pièce passe où et jusqu'à quand ? Merci toutes ces infos. MALI

    Posté par MALI, 01 mars 2007 à 11:00
  • Merci Mali

    Cétait au théâtre municipal de Tunis.Hier soir la dernière représentation mais vu le succès qu'elle a eu (tout était complet encore une fois), j'espère qu'elle sera programmée encore...et pourquoi pas dans d'autres villes. Il y a eu une représenation aussi à Paris à l'odéon en juin 2006. renseigne toi sur www.familiaprod.com

    Posté par dalida, 01 mars 2007 à 11:42
  • Merci Dali. Au plaisir de te lire. Mali

    Posté par MALI, 01 mars 2007 à 11:51

Poster un commentaire